Logo ApfThionvilleYutz. Cliquer ici pour revenir à la page d'accueil
Nouveau site....d'où d'éventuelles erreurs et contenus manquants
Démarche qualité

 

La démarche d’amélioration continue de la qualité est en place

depuis 2006 au SESSD APF de Thionville Yutz.

 

C’est un élément majeur de la politique associative de l’APF et du projet de service. Si les établissements et services sociaux et médico-sociaux ont l’obligation réglementaire de mettre en place une telle démarche, elle est, pour le service, la traduction de sa volonté de faire évoluer notre organisation et nos relations avec familles et partenaires au profit d’un meilleur accompagnement des jeunes que nous accompagnons.

 

 

L’Etat a mis en place une autorité de tutelle pour s’assurer que les établissement et services respectaient cet engagement dans la démarche qualité.

Retour administratif

 

A cet effet, l’Agence Nationale de l’Evaluation de la qualité des établissements  sociaux et Médico-Sociaux  fait procéder à l’évaluation externe des établissements  (2 fois au cours de la période d’autorisation, fixée à 15 ans  et renouvelable, d’un établissement) par un prestataire agréé. Cette évaluation est menée sur la base de recommandations publiées par l’agence  L’évaluation externe prend en compte les résultats de l’évaluation interne que fait l’établissement ou le service de lui-même une fois tous les 5 ans.

Au sein de l’APF, cette évaluation interne s’appuie et sur un référentiel interassociatif, élaboré avec 3 autres associations du champ du Handicap (LADAPT, OVE et  ASEI) et sur des Guides de Bonnes Pratiques publiés par notre association au niveau national.

 

Ce ne sont pourtant pas ces injonctions réglementaires qui nous poussent le plus à veiller à l’amélioration de nos accompagnements et de nos pratiques, mais bien plutôt les échanges et remarques des enfants, des familles et de nos partenaires sur nos façons de travailler et de communiquer pour les rendre encore plus claires, partageables et objets de discussions afin de permettre aux jeunes que nous accompagnons la meilleure évolution possible de leurs capacités, la meilleure inclusion dans leur environnement social et scolaire et la meilleure préparation à l’autonomie optimale.

 

L’ajustement de notre organisation est rendu nécessaire autant par les évolutions du public que nous accueillons, par la demande de plus en plus nette de défense d’une inclusion en milieu ordinaire ou par les changements au niveau des dispositifs de la solidarité nationale en direction des personnes en situation de handicap.

 

Notre objectif est ainsi de parvenir toujours un peu mieux à la co-construction avec le jeune, sa famille et nos partenaires à un Projet Personnalisé d’Accompagnement (PPA) satisfaisant.

La démarche d’amélioration continue de la qualité n’est pas :

• une évaluation de l’efficacité personnelle des professionnels

• une promesse sur le devenir des jeunes accompagnés

• un outil de promotion ou de communication destiné à parer de vertu le service

 

Elle est :

• une méthode d’évaluation critique de l’organisation

• une réduction de l’écart avec un idéal de fonctionnement toujours repoussé plus loin.

• Un engagement « éthique », c’est-à-dire pour transformer en actes les valeurs portées.

• Une démarche pragmatique, réaliste, ancrée dans la connaissance du quotidien.

 

Sous l’impulsion et l’autorité du directeur du service, constamment impliqué dans la démarche, un comité qualité (coqua) est institué.
Il est composé de 6 membres du personnel, volontaires, qui se réunissent une fois par mois environ. Ils s’engagent dans la démarche pour 3 ans renouvelables Un référent qualité est désigné au sein de ce coqua. (une formation spécifique à la démarche qualité est dispensée au sein de l’APF à ceux qui acceptent cette responsabilité) Il en anime les travaux et veille au respect des procédures de la démarche qualité telles que l’APF les proposent au sein de ses établissements. Le coqua propose au directeur chaque année un plan opérationnel d’amélioration de la qualité (PAQ) qui l’approuve ou le modifie en fonction des priorités du projet de service. La PAQ est présenté et discuté au sein du Conseil de la Vie Sociale (CVS), l’instance représentative des « usagers et/ou de leurs représentants. Les actions du PAQ portent essentiellement sur l’accueil, la communication, l’organisation générale du service et l’élaboration des PPA. Elles doivent être réalisées dans l’année et évaluables.

La démarche qualité passe par une certaine formalisation de l’organisation du service. Le fond pourtant importe plus que la forme dans la démarche qualité, elle consiste à mettre une certaine rigueur intellectuelle pour s’assurer que la personne de l’enfant ou de l’adolescent accueilli par le service, sa famille ou les partenaires de la construction de son projet de vie reçoivent bien ce qui leur est dû dans le cadre des missions et du projet du service.

L’indicateur ultime de la démarche reste la qualité des relations des communications et des interventions du Service, en un nom ce qui NOUS donne le sourire …